Comparatif des meilleures Pompes pour puits à acheter en 2017

L’utilité des pompes de relevage n’est plus à démontrer. Le succès reçu en est une preuve palpable. Mais pourtant, avec le temps, plusieurs modèles de pompes de relevage ont vu le jour, semant ainsi parfois la confusion dans l’esprit des futurs utilisateurs. Étant donné que certains modèles de pompes ont des caractéristiques et des rôles différents par rapport à d’autres modèles, il est important de connaître les missions et attributions du modèle que l’on désire acheter. La pompe pour puits est l’un de ces modèles. Définition, rôle, avantages, etc. On vous dit tout à travers ce guide d’achat !

Pourquoi opter pour une pompe à eau pour puits ?

principe pompe pour puits immergéL’existence du puits est effective depuis des millénaires. Et il y a encore deux siècles que la collecte des eaux du puits se faisait de façon classique et traditionnelle : à la main grâce à un seau et une poulie. Ce qui représentait une sacrée séance sportive vu les efforts déployés. L’apparition des pompes, il y a quelques décennies de cela, a fortement simplifié et changé la donne.

La pompe pour puits permet de faire une économie considérable de temps, car les efforts jadis déployés ne sont guère plus nécessaires. Par ailleurs, avec les modèles électriques ou thermiques de pompes, on a plus besoin d’être là devant le puits pendant de longues minutes. Les pompes pour puits sont capables aujourd’hui de fonctionner de manière autonome après avoir été mises en marche. D’autres modèles plus sophistiqués sont même capables de se mettre en marche ou de se désactiver par eux-mêmes.

Un autre intérêt concerne la somme investie. Les pompes pour puits ont une durée de plusieurs années. Si à cela on ajoute les divers avantages liés à leur utilisation, le bilan des intérêts est plus que positif !

Néanmoins, dans certaines contrées du globe, il y a encore des gens qui, faute d’avoir accès aux modèles électriques ou thermiques de pompe, utilisent des modèles manuels. Même dans ce cadre, il y a un intérêt plus que profitable d’utiliser une pompe pour collecter les eaux de son puits.

Les différents types de pompes pour puits

Il existe aujourd’hui trois principaux types de pompes pour les puits.

Le modèle immergé

Pompe a eau immergée pour puitsLa pompe de puits immergée, pour fonctionner, doit être impérativement placée sous l’eau. C’est le modèle le plus utilisé actuellement en raison de sa puissance, de son côté pratique, de la facilité d’installation, mais aussi en raison du silence observé pendant son activité. Ce modèle est beaucoup plus utilisé pour alimenter la maison en eau potable ou pour arroser le jardin.

Avantages :

  • Les puits sont généralement creusés et atteignent parfois 20 mètres de profondeur. Le modèle immergé, quant à lui, est idéal pour travailler dans un contexte de profondeurs allant au-delà des 8 mètres. Le débit est bien plus régulier avec ce modèle. Pendant son activité, aucun bruit ne s’échappe : un silence qui est très apprécié des utilisateurs. Ce modèle fascine par sa discrétion (comme il est sous l’eau, on ne le remarque guère) et par la facilité de son amorçage.

Inconvénients :

  • Le principal frein se situe au niveau du prix. Selon les modèles et leurs performances, on peut atteindre des sommes de 800 euros voire plus. Des sommes qui ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Le fait qu’il doive être sous l’eau oblige l’utilisateur à mener un entretien régulier. De plus, être plongé constamment sous l’eau accélère sa détérioration.

Le modèle de surface

Le modèle de surface, comme son nom l’indique, s’installe à la surface, au-dessus du puits. On distingue principalement deux sous types : celui fonctionnant à l’énergie électrique et l’autre fonctionnant au moyen d’essence. Une fois posé au-dessus du puits, un système est installé. Celui-ci comprend un filtre et un tuyau. Le tuyau descend dans le puits pour pomper l’eau et l’acheminer vers la sortie tandis que le filtre est chargé de ne pas laisser passer les grosses particules de matières qui pourraient éventuellement être présentes dans l’eau. Ce modèle est plus utilisé pour l’entretien du jardin, l’arrosage des plantes, pour le nettoyage ou le lavage.

Avantages :

  • Fonctionnement silencieux. Si la majorité des prototypes sont dédiés à des puits contenant des eaux claires, il existe aussi des gammes pouvant pomper et traiter les eaux chargées. Depuis un moment déjà : présence d’un système de sécurité qui permet à ce modèle de pompe de stopper son activité si par exemple il n’y a plus d’eau dans le puits ou s’il y a un souci technique (par exemple : surchauffe du moteur).

Inconvénients :

  • Ce modèle ne convient pas à des puits dont la profondeur excède les 7 mètres (même si certaines marques ont mis au point des modèles haut de gamme assez puissants pour être efficaces avec des puits d’une profondeur de 8 voire 9 mètres). Moins performant que les modèles immergés.

Le modèle manuel

Le modèle manuel de pompe se fait de plus en plus rare à cause de la contrariété manuelle exigée par ce modèle. On peut même dire qu’il est carrément en voie de disparition même si dans des contrées reculées, il est encore utilisé. La mise en marche de la pompe se fait manuellement grâce à un piston. On distingue deux sous types de pompes manuelles : la pompe semi-rotative et la pompe à balancier.

Avantages :

  • La pompe à balancier est résistante. Ce qui a pour conséquence qu’elle nécessite que très peu d’entretien. Le modèle semi-rotatif est plus performant que celui à balancier, en termes de débit d’eau.

Inconvénients :

  • Ce modèle de pompes pour puits n’est efficace que pour des puits dont la profondeur n’excède pas les 7 ou 8 mètres.

Comment bien choisir votre pompe ?

L’existence de différents types de pompes exige qu’on se base sur les critères adéquats avant de faire un choix.

Le premier critère est celui de la profondeur du puits. En fonction de ce dernier, le choix du modèle se fera. De 7 à 8m : on pourra penser à une pompe manuelle ou à une pompe de surface. Mais au-delà des 8m, il faudra se tourner vers le modèle immergé.

Ensuite, le second critère à considérer est le calcul de la donnée appelée « hauteur manométrique totale ». Cette donnée exprime la pression nécessaire à la pompe en termes de débit d’eau, d’aspiration et de refoulement. Une fois cette donnée calculée, il faut la retenir et ensuite la reporter sur le graphique présent sur le modèle de pompe que vous désirez. Si la hauteur manométrique totale se trouve en dessous de la courbe de puissance, alors la pompe sera efficace. Mais si elle se trouve au-dessus alors cela signifie qu’il faut penser à une autre pompe. Pour calculer la HMT, un professionnel en boutique saura vous aider.

Comme dernier critère, il y a le prix de la pompe. Votre budget est donc ici engagé. Il faut savoir que les pompes immergées sont les plus chères, suivies de près par les pompes de surface. Les pompes manuelles sont les modèles les moins onéreux en raison de leur désuétude. 

Prix d’une pompe pour puits ?

Consultez ici les prix des pompes pour puits en vente sur Amazon.fr

Le prix d’une pompe va essentiellement varier selon le genre de pompe, car la performance est ici le point sur lequel les fabricants s’appuient pour tarifer.

Le haut de gamme est constitué par les pompes immergées. Leur prix peut varier de 100 à 1000 euros. Ensuite, en milieu de gamme on a les pompes de surfaces dont les prix varient dans un intervalle de 80 à 500 euros. Enfin, n, dernière position se trouvent les pompes manuelles à balancier dont les prix évoluent de 100 à 300 euros.

Les informations pratiques

Il n’est pas rare d’entendre parler de « pompe pour puits ». Mais de quoi s’agit-il exactement ? Voici quelques informations pour mieux se familiariser avec son univers.

Qu’est-ce qu’une pompe pour puits ?

La pompe pour puits est un modèle de pompe de relevage exclusivement réservé aux puits. Différentes raisons peuvent militer pour son utilisation, mais il s’agit principalement de pouvoir utiliser l’eau du puits par le biais de la pompe.

Comment fonctionne une pompe pour puits ?

Déjà ce qu’il faut savoir c’est que la pompe pour puits dispose d’un moteur, grâce auquel une puissance bien déterminée lui est attribuée. À part le moteur, la pompe pour puits est également composée d’un mécanisme de transmission et d’un compartiment hydraulique. Ces trois principaux éléments travaillent en parfaite coordination et ont besoin les uns des autres car :

  1. le moteur fournit à la pompe la puissance nécessaire pour pomper
  2. le compartiment hydraulique est chargé de faire circuler l’eau
  3. le rôle de la transmission est justement de permettre à ce que le compartiment hydraulique ait suffisamment de puissance pour faire circuler l’eau.

Lorsqu’il s’agit d’une pompe pour puits immergée, le mieux est de l’utiliser conjointement avec un surpresseur. Ce n’est pas obligatoire, mais lorsqu’il y a un réservoir surpresseur, ce dernier est chargé de stabiliser la pression et le débit de l’eau. Ce qui est un avantage supplémentaire au niveau du contrôle.

La pompe pour puits de type immergé n’a nul besoin d’un système de refroidissement. Étant donné qu’elle est fonctionnelle sous l’eau, une mécanique lui permet d’avoir un système autonome de refroidissement.

L’entretien

L’entretien de la pompe pour puits doit se faire, car c’est une condition sine qua non pour la longévité de l’appareil. Les modèles immergés ont particulièrement besoin d’un entretien régulier, car à cause de leur position sous l’eau, elles se détériorent plus vite que les modèles installés à la surface. Un entretien doit donc être effectué une à deux fois par an. Malgré tout ce qu’on peut lire sur le net, l’aide d’un professionnel est la mieux indiquée pour mener à bien cet entretien. Pour ceux qui tiennent à le faire eux-mêmes, qu’ils n’oublient pas de débrancher premièrement la pompe avant toute tentative de nettoyage.

 

La différence entre pompe pour puits et pompe pour forage

Une confusion persiste entre la pompe pour puits et celle pour forage. Il y a différents éléments qui entretiennent cette confusion.

Premièrement, il y a le fait qu’il s’agisse de pompes immergées qui soient utilisées pour les deux cas. Ensuite, il y a la désinformation sur les techniques utilisées concernant le puits et le forage. Aujourd’hui, il existe des pompes pour puits et des modèles destinés au forage. La différence va se faire au niveau du rôle des pompes dans le bon fonctionnement du puits ou du forage, mais également au niveau de la manière dont fonctionnent forages et puits.

  • En premier lieu, on peut évoquer le débit comme premier élément de différenciation. Celui de la pompe pour puits est en général assez aléatoire (excepté lorsqu’un réservoir surpresseur la seconde dans sa tâche pour mieux maitriser la pression de pompage). Par contre, celui de la pompe pour forage est bien plus puissant et supérieur. La cause en revient à la nature du forage : une installation qui va chercher de l’eau dans des nappes phréatiques profondes. Une quantité de 6000 litres par heure peut être atteinte par ce débit voire beaucoup plus.
  • Ensuite, il faut parler aussi des facteurs dans lesquels les deux modèles de pompe évoluent. La pompe pour puits est bien moins indépendante que celle pour forage. C’est parce que la quantité d’eau contenue dans le puits varie en fonction du climat. Le puits en lui-même est donc dépendant des facteurs extérieurs. Tandis que dans le cas de la pompe pour forage, la puissance qui lui est allouée en fonction du fait que le forage n’est pas dépendant de ces mêmes facteurs. Il existe une énorme quantité d’eau dans les nappes phréatiques et c’est afin de les exploiter que le dispositif pour forage est si puissant et consomme autant d’énergie. Il est important de préciser que c’est aussi dû à la profondeur que peut atteindre un forage : 100m.

De nos jours, certaines marques de pompes proposent exceptionnellement des pompes « universelles » capables d’être opérationnelles autant dans un puits que dans un forage.

 

En définitive, il convient de retenir que le choix de la pompe pour puits ne dépend pas seulement de la profondeur du dénivelé, comme le martèlent bon nombre de vendeurs, mais également de la hauteur manométrique totale. Aussi, des modèles plus évolués feront leur apparition en arrachant la vedette aux modèles actuels.

Comparatif des meilleures Pompes pour puits à acheter en 2017
5 (100%) 1 vote